La traçabilité des biens et des produits :

Codes-barres ou RFID ?

Le code-barres est, depuis longtemps, utilisé pour l’identification des produits car il est très bon marché et facile à mettre en œuvre. Toutefois, à l’ère du numérique mobile et du e-commerce, ce système atteint aujourd'hui ses limites quant à la traçabilité des produits.


L’étiquette RFID, développée il y a une dizaine d'années, connait un essor fulgurant depuis trois ans. Cette technologie se standardise et est financièrement de plus en plus accessible. La RFID permet le suivi d'une grande quantité de produits, mais aussi de stocker des informations.


En réalité, les deux technologies sont complémentaires et peuvent être présentes simultanément sur un même produit. Quand vous devez contrôler les produits un par un, le code-barres est idéal. Mais si vous traitez un volume conséquent de produits, cela peut être fastidieux et source d’erreurs.

La RFID permet de détecter jusqu’à 1000 produits à la seconde ! L’étiquette RFID n’a pas besoin d’être visible pour être détectée. Elle peut être lue sous une pile d’autres produits, à distance (exemple : contrôler instantanément tous les produits sur une palette avant son expédition).


Quand le code-barres ne stocke qu'un numéro d'identification, la puce de l'étiquette RFID peut contenir jusqu'à 8ko de données, telles qu'un code article, un numéro de lot, une date de péremption...


La technologie RFID permet la traçabilité d'un produit dans toutes les étapes de sa vie, depuis la fabrication jusqu’à la vente en passant par le stockage et le transport.

La société Decathlon a annoncé qu'en apposant des étiquettes RFID sur tous leurs produits, leur taux de perte a chuté de 10%.


Dans de nombreux secteurs (grande distribution, industrie, santé, logistique...), la RFID se démocratise dans une économie où la traçabilité est un enjeu de plus en plus important.



Une étude universitaire ambitieuse, sponsorisée par GS1, est toujours en cours pour analyser les processus et les résultats des entreprises qui utilisent la RFID contre celles qui utilisent le code-barres. Les premiers résultats sont sortis... L'avantage est à la RFID !

Accéder à l'étude complète



Sources :


GS1 US, Commonly Asked RFID Questions: Dispelling the Myths, [En ligne], https://www.gs1us.org/DesktopModules/Bring2mind/DMX/Download.aspx?Command=Core_Download&EntryId=434&language=en-US&PortalId=0&TabId=134



0 vue